Forum ésotérique. , runes, interprétation des rêves, sorcières, philosophie sur la vie et la mort

 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pape otage des maladies de la curie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pape otage des maladies de la curie   Ven 9 Jan - 21:22

Attention à l’usage exclusif du langage par mots



Illustration du langage de bon ton officiant dans les conversations de salon,
issu des cycles de la confusion des langues et des genres.


Jamais souverain pontife ne s’était permis un discours d’une telle sévérité envers sa propre maison. Le pape François a dressé, lundi 22 décembre, un « catalogue » de quinze maladies qui menacent le haut clergé, et plus particulièrement la curie (le gouvernement de l’Eglise), parmi lesquelles la mondanité, l’hyperactivité, les rivalités, les bavardages, les calomnies et la zizanie.

Dans son discours annuel de vœux aux membres de la curie (à revoir ici, en italien), prononcé dans le cadre très solennel de la salle Clémentine, au Vatican, le pape les a conviés à « un vrai examen de conscience ». Après avoir brièvement remercié cardinaux et évêques pour les services rendus dans l’année écoulée, il a estimé que, comme « tout corps humain », la curie souffrait « d’infidélités » à l’Evangile et était menacée de « maladies ».

Son diagnostic est tombé à coup de formules chocs : « L’Alzheimer spirituel », « la fossilisation mentale et spirituelle », « le cœur de pierre », « le terrorisme des bavardages », « la schizophrénie existentielle », « le narcissisme faux », « la planification d’expert-comptable », « les rivalités pour la gloire », les « faces funèbres », « l’orchestre qui émet des fausses notes »…

Appelant les évêques et cardinaux à laisser « l’Esprit saint » inspirer leurs actions, il a souligné que « la guérison [était] le fruit de la prise de conscience de la maladie ».

Amabalités de façade



Il y a toujours la tentation de « se sentir immortel », a-t-il observé, proposant aux prélats d’aller dans les cimetières où « sont tant de personnes qui se considéraient indispensables », visant apparemment plusieurs cardinaux à la retraite qui demeurent au Vatican, où ils continuent d’exercer une influence. Il leur a aussi conseillé, lui qui ne prend jamais de vacances, d’éviter la « maladie » de la suractivité de ceux « qui s’enfouissent sous les dossiers ».

Certains autres « dépendent totalement de leurs passions, caprices et manies, ils se construisent des murs autour d’eux, devenant de plus en plus esclaves d’idoles », a-t-il critiqué. Il a encore dénoncé, sans jamais mentionner aucun fautif en particulier :

« Les prêtres sont comme des avions. Ils font la “une” quand ils tombent. »
Fustigeant particulièrement la calomnie, qui peut équivaloir à un « homicide de sang-froid », il a évoqué notamment le cas passé au Vatican d’« un prêtre qui appelait les journalistes pour raconter et inventer des choses privées sur ses confrères. Pour lui, ce qui comptait, c’était d’être sur la première page des journaux, et de se sentir puissant, le pauvre ! » Après ce discours reçu comme une douche froide, François a salué un à un les cardinaux, dans une ambiance lourde, malgré les amabilités de façade.

Dans l’immense salle Paul VI, le pape a ensuite innové en saluant, dans une ambiance au contraire très festive, les employés du Vatican et leurs familles, rendant hommage aux « invisibles » qui permettent au Vatican de fonctionner jour après jour.

François, qui a expliqué à plusieurs reprises qu’il se sentait quelquefois « anticlérical », a engagé depuis son élection en mars 2013 une profonde réforme de la curie, qui se heurte à de nombreuses oppositions internes et suscite de nombreuses inquiétudes. Cette réforme en cours ne devrait pas se conclure avant 2016. La fin du pontificat de Benoît XVI avait révélé l’étendue des intrigues, du carriérisme et des manœuvres dans le dos du pape.

Lire les explications (édition abonnés) : Le pape François impose un rythme accéléré de réformes

Les 15 maladies de la curie selon le pape François :

Se croire immortel, immunisé ou indispensable.
Trop travailler.
S’endurcir spirituellement ou mentalement.
Trop planifier.
Travailler dans la confusion, sans coordination.
« L’Alzheimer spirituel ».
Céder à la rivalité ou à la vantardise.
La « schizophrénie existentielle » (recourir à une double vie pour combler sa vacuité spirituelle).
Le « terrorisme des ragots ».
Le carriérisme et l’opportunisme.
L’indifférence aux autres (par ruse ou jalousie).
Avoir un « visage funéraire » (pessimisme, sévérité dans les traits).
Vouloir toujours plus de biens matériels.
La formation de « cercles fermés » qui se veulent plus forts que l’ensemble.
La recherche du prestige (par la calomnie et la discréditation des autres).


Bien à chacun et à tous

Belle suite lumineuse et souriante journée


Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pape otage des maladies de la curie   Sam 10 Jan - 3:30

Bonjour tout le monde


Le langage verbal représente 7% de la communication
le langage vocal représente 38% de la communication
le langage visuel représente 55% de la communication

Polémiquer qui consiste à s'attacher au seul langage par mots,
revient à poursuivre la guerre avec d'autres moyens,
font les pires sont les extrémisme de tous bords.

Verbal ou non le terrorisme résulte également du fait 
que l'on se tient exclusivement au langage par mots.


Durant l'entretien infini du quotidien le désaccord entre les 3 V,
Verbal, Vocal, Visuel mène invariablement à prévaloir par la peur
(terrorisme), plutôt que par le coeur (douceur).


La guerre et la paix se déclarent, 
mais non pas Yin, le terrorisme de l'exclusif langage par mots, 
non pas Yang, la douceur de l'inclusif langage par formes.

Dans ce cas précis, l'équilibre à maintenir devient un défi 
pour la bonne intelligence connue comme l'application
naturelle de la conjecture de Syracuse, que nous pouvons
aborder ensemble.

Contre toute attente, la conjecture de Syracuse, 
inscrite dans l'un des quatre ennéagrammes fondamentaux,
est au centre du système de l'arc-en-ciel musical.


Bien à chacun et à tous

Créons-nous un excellent aujourd'hui

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
zalta

avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 42
Localisation : pres de emarseille

MessageSujet: Re: Pape otage des maladies de la curie   Sam 10 Jan - 8:53

merci solasido j'y reviendrai mais c'est tres interessant !

je ne savais pas pour les paroles du pape aussi!
merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Any
Admin
Admin
avatar

Messages : 2210
Date d'inscription : 08/09/2013
Age : 58
Localisation : le sud

MessageSujet: Re: Pape otage des maladies de la curie   Sam 10 Jan - 12:12

Merci solasido..je relierai un peu plus tard, car il faut lire à tête reposée.

_________________
Je ne reviendrais pas en arrière, mais je ne regrette rien.


Revenir en haut Aller en bas
http://chemins-spiritualite.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pape otage des maladies de la curie   Sam 10 Jan - 16:53

Bonjour tout le monde

Terrorisme verbal, vocal, visuel, non merci

Le pape a estimé que, comme « tout corps humain »,
la curie souffrait « d’infidélités » à l’Evangile
et était menacée de « maladies ».


Parfois, rouge, c'est le mot, parfois c'est l'image,
Parfois, orange,  c'est le super rieur, parfois c'est l'enfer rieur
Parfois, jaune, c'est la vérité, parfois c'est la beauté,
Parfois, vert, c'est le ciel, parfois c'est la terre,
Parfois, bleue, c'est l'ombre, parfois c'est la lumière
Parfois, mauve, c'est la liberté, parfois c'est la fidélité
Qui vient en premier funambuler, en riant,
sur le fil de nos associations de pensées,
tout en jonglant avec les sphères de notre destiné.
tant que les idées demeurent libres
de refléter ou pas la réalité.

Voici deux citations à propos de la liberté d'expression.

"Je ne suis pas d'accord avec vous
mais je me battrai jusqu'à la mort
pour que vous ayez le droit de le dire."

Evelyn Beatrice Hall  



"Soutenons la liberté de la presse,
c'est la base de toutes les libertés,
c'est par là qu'on s'éclaire mutuellement".
 

Voltaire


Bien à chacun et à tous

Créons-nous un excellent aujourd'hui


Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Any
Admin
Admin
avatar

Messages : 2210
Date d'inscription : 08/09/2013
Age : 58
Localisation : le sud

MessageSujet: Re: Pape otage des maladies de la curie   Mar 13 Jan - 10:34

Merci solasido.

_________________
Je ne reviendrais pas en arrière, mais je ne regrette rien.


Revenir en haut Aller en bas
http://chemins-spiritualite.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pape otage des maladies de la curie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pape otage des maladies de la curie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chemins de la Spiritualté :: L'ARC-EN-CIEL MUSICAL DE NOS MOTS.-
Sauter vers: